Les produits chimiques contenus dans la fumée de cigarette ont des  conséquences néfastes à la fois sur la fertilité mais également sur la vie sexuelle et affective. Et cela concerne autant les hommes que les femmes.(4)

Chez les hommes :

La cigarette est directement responsable de troubles de l’érection et multiplie par 27 le risque d’impuissance, même chez les jeunes. Les substances chimiques contenues dans la fumée diminuent le débit de pression artérielle, ce qui entrave le remplissage des corps caverneux de la verge et provoque l’impuissance. Le risque est d’autant plus élevé que la consommation quotidienne est importante, mais les petits fumeurs ne sont pas épargnés. En effet, la nicotine et le monoxyde de carbone affectent les capacités érectiles, même dans le cadre d’une consommation modérée.

La fumée de cigarette ralentit la sécrétion de testostérone, provoquant une baisse de la libido. Les spermatozoïdes sont moins nombreux et moins mobiles, ce qui diminue la fertilité. Le tabac altère également l’ADN des spermatozoïdes, augmentant les risques de complications lors de la grossesse et d’anomalies congénitales

Chez les femmes :

Le tabagisme provoque des modifications hormonales et réduit la fécondité d’environ un tiers. En moyenne, les fumeuses mettent deux fois plus de temps que les non-fumeuses pour avoir un enfant. 

L’association de la consommation de tabac à la prise de la pilule contraceptive se traduit par une augmentation importante du risque cardio-vasculaire et la survenue possible d’un accident vasculaire cérébral. En effet, elle favorise la formation de caillots, abîme la paroi des vaisseaux et les rétrécit. Les cycles hormonaux de la femme sont parfois perturbés par la cigarette : ils sont plus irréguliers et les règles sont souvent plus douloureuses.(1)

Sur le même sujet :