Les gums sont aussi efficaces que les patchs

Les gommes ne créent pas l’addiction

Dossier: Stop aux idées reçues

Contrairement à la cigarette, la nicotine des gommes est diffusée lentement, n’entraînant pas de dépendance.

De rares cas d’addictions à la nicotine contenue dans les substituts nicotiniques tels que les gommes ont été signalés, mais ils constituent des exceptions. En effet, les substituts diffusent la nicotine de manière progressive, n’entraînant pas de sensation de plaisir.(2)

Les cas de dépendance constatés peuvent être dus à une dépendance psychologique ou comportementale et au besoin de certains fumeurs de remplacer le tabac par une autre béquille. Une fois le fumeur sevré de sa dépendance à la nicotine, le transfert pourrait très bien se faire vers des chewing-gums sans nicotine.

Sur le même sujet :