Peut-on se faire rembourser des substituts nicotiniques ?

Depuis le 1er novembre 2016, l’Assurance Maladie prend en charge, sur prescription médicale, les traitements par substituts nicotiniques à hauteur de 150€ par année civile et par bénéficiaire. Pour en bénéficier, une prescription médicale consacrée exclusivement à ces produits est nécessaire. Progressivement, le forfait de remboursement de 150€ est amené à disparaitre, pour être remplacé par un remboursement « classique »(8). Au sein de la gamme Nicorette®, les patchs Nicoretteskin® 16h, ainsi que les gommes à mâcher Nicorette® (boîte de 105) sont remboursés de manière « classique » par la sécurité sociale à hauteur de 65%. Les complémentaires santé prennent en charge le ticket modérateur de ces médicaments.​ Les professionnels de santé habilités à prescrire les substituts nicotiniques sont les médecins, les sages-femmes, les infirmiers, les kinésithérapeutes, les médecins du travail ou les chirurgien dentistes. Demandez leur conseil.​

Comprendre le tabagisme : toutes les questions / réponses