les stratégies d'arrêt

Les stratégies d’arrêt

Section: Je me lance

Pour choisir la bonne stratégie d’arrêt, il faut commencer par faire le point sur votre tabagisme. Le test de Fagerström vous permet d’évaluer votre degré de dépendance. 

Arrêter immédiatement ou diminuer progressivement ? 

Il n’est pas toujours facile de décider comment arrêter de fumer. Si vous êtes dans de bonnes dispositions psychologiques ou que votre dépendance à la nicotine n’est pas trop forte, l’arrêt immédiat est une bonne solution pour arrêter de fumer. Si vous souhaitez agir sur votre tabagisme mais que vous ne vous sentez pas prêt à arrêter du jour au lendemain, l’arrêt progressif avec des gommes ou l’inhaleur peut être une étape intermédiaire avant de parvenir à l’arrêt complet.

Les substituts nicotiniques pour surmonter le manque (1)

La dépendance physique correspond au besoin de fumer que le tabagisme a créé dans votre corps. Le tabac et la nicotine agissent directement sur le système nerveux central, provoquant une dépendance et des symptômes de manque qui peuvent être très intenses lorsque l’on arrête de fumer. Ces derniers sont comparables au désir instinctif de boire quand on a soif.

Il existe différents types de substituts nicotiniques qui vous aideront à surmonter le manque mais le principe de base est toujours le même : ils diffusent de la nicotine de manière plus ou moins lente et progressive, contrairement aux pics provoqués par la cigarette, permettant ainsi de soulager le manque sans entretenir la dépendance. En fonction des différents formats, la durée moyenne d’un traitement par substituts nicotiniques peut aller de 3 à 12 mois, selon les thérapeutiques utilisées et le degré de dépendance des fumeurs.


- Les patchs pour un sevrage progressif

La nicotine est diffusée à travers la peau et passe ainsi dans la circulation veineuse. Il existe des patchs qui diffusent la nicotine pendant 24h ou 16h. Les patchs nicoretteskin® diffusent la nicotine pendant 16h, évitant ainsi les troubles du sommeil, la nicotine étant un excitant.

Puisque 87% des fumeurs ne fument pas la nuit, ces personnes n’ont pas besoin de nicotine pendant la nuit.

- Le spray pour combattre rapidement les envies de fumer

Solution unique et innovante, NICORETTESPRAY® permet de soulager très rapidement les envies irrésistibles de fumer. Après la pulvérisation, la nicotine est rapidement absorbée à travers la muqueuse buccale pour une efficacité maximale. Le goût du spray est fort et peut surprendre lors des premières utilisations, mais il garantit un soulagement rapide. Ce traitement est indiqué pour tous types de dépendances et peut s’utiliser aux moments habituels de consommation du tabac ou en cas d’envie irrésistible de fumer.

- Les comprimés à sucer pour arrêter de fumer avec un comprimé au goût de menthe intense

Le comprimé se dissout dans la cavité buccale en 20 à 30 minutes tout en libérant progressivement de la nicotine absorbée par la muqueuse buccale. Cette méthode est à utiliser dans le cadre d’un arrêt immédiat du tabac car les comprimés occupent la bouche et permettent de détourner l’attention. 

- Les gommes à mâcher pour occuper la bouche
Les gommes sont disponibles en plusieurs goûts : menthe glaciale, menthe fraîche, fruits… La nicotine est diffusée par la muqueuse buccale et passe ainsi dans la circulation veineuse.  Cependant, il faut que le dosage soit suffisamment important pour couvrir vos besoins et il est primordial de respecter les consignes d’utilisation. Les gommes doivent être mâchées une première fois, puis gardées contre la joue environ 10 minutes pour qu’elles se ramollissent et libèrent progressivement de la nicotine. Elles doivent ensuite être mâchées lentement pendant 20 à 30 minutes maximum en faisant des pauses pendant lesquelles on ne les mâche pas du tout.

- Les comprimés sublinguaux pour une solution discrète

Tout comme pour les gommes, la nicotine est diffusée à travers la muqueuse buccale avant d’atteindre la circulation sanguine. Certains comprimés tels que les Microtab sont sublinguaux, offrant ainsi encore plus de discrétion que des pastilles à sucer classiques. Il est important de laisser fondre le comprimé, sans le croquer ni le sucer.

- L’inhaleur pour garder le geste de la cigarette

L’inhaleur permet d’aspirer de la nicotine par petites doses calibrées de manière à soulager le besoin de fumer. Il se présente sous la forme d’un embout en plastique qui s’ouvre en deux pour recevoir une cartouche transparente, interchangeable et contenant un tampon imprégné de nicotine et de menthol. À chaque utilisation, vous aspirez par l’embout l’air chargé de micro gouttelettes de nicotine qui est diffusé à travers la muqueuse buccale avant d’atteindre la circulation sanguine. Si vous vous demandiez comment arrêter de fumer tout en gardant le geste de la cigarette, l’inhaleur peut vous convenir.

Consultez notre sélecteur de produits Nicorette afin de déterminer précisément quelle est la forme la plus adaptée à vos besoins.  

Réapprendre à vivre sans la cigarette (1) 

La dépendance psychologique résulte de stimulations extérieures : les habitudes (la cigarette avec le café, avec l’alcool), les émotions (la cigarette quand on est mal à l’aise), l’environnement (la cigarette conviviale, la tentation d’un entourage fumeur), l’ennui… Lors de l’arrêt du tabac, le sevrage peut s’accompagner d’envies intenses de fumer liées à la dépendance psychologique ou à la dépendance comportementale. 

Pour vaincre cette dépendance, il s’agit de « désapprendre » à fumer en agissant à la fois sur les aspects cognitifs (les pensées qui vous amènent à fumer) et sur les aspects comportementaux (les automatismes et les rituels liés à la cigarette) de votre tabagisme. Pour cela, il est recommandé de changer ses habitudes et d’éviter temporairement les situations à risque.

N’ayez aucune cigarette à portée de main et libérez votre maison des cendriers et autres briquets. Identifiez les pensées automatiques qui vous amènent à allumer une cigarette et remplacez-les par d’autres plus adaptées à votre nouvelle vie de non-fumeur (projets, fierté de ne plus fumer…)

Si vous êtes accro au geste, les substituts nicotiniques tel que l’inhaleur peuvent vous aider.

Pour résister aux tentations, sachant que l’envie ne dure pas longtemps (en moyenne 3 à 4 minutes), passez à l’action pour occuper votre esprit : préparez-vous un thé, brossez-vous les dents, passez un coup de téléphone, allez marcher… Pour faire face aux émotions comme la colère ou la tristesse, marchez, pratiquez une activité sportive ou un loisir que vous aimez. Le contrôle de la respiration et la relaxation peuvent également vous aider à maîtriser vos émotions. Vous pouvez aussi vous faire accompagner par le programme de coaching sur mesure NICORETTE®

Après quelques semaines d’arrêt, le manque et la frustration liés au tabagisme laissent place à un sentiment d’apaisement, propice à un meilleur équilibre personnel.

Sur le même sujet :