Problème récurrent pour de nombreux fumeurs, la mauvaise haleine liée au tabac est facilement reconnaissable. Même si elle peut être très forte, le fumeur ne s’en rend par toujours compte et en subit parfois les conséquences à ses dépens. La consommation combinée de tabac avec du café ou de l’alcool accentue encore la mauvaise haleine.(5a)

Outre l’odeur de tabac froid qui est directement liée à la cigarette, fumer influe sur la physiologie de votre cavité buccale. Cela provoque une altération de la salive et une inflammation des gencives qui favorisent la mauvaise haleine, ainsi que de nombreux autres problèmes tels que l’apparition de carries, de parodontites ou la sensation de bouche sèche.(2d)

Après l’arrêt du tabac, les dérèglements de l’écosystème buccal responsables de la mauvaise haleine vont peu à peu disparaître. Les fonctions salivaires retrouvent leur fonctionnement normal, ce qui contribue à préserver votre hygiène bucco-dentaire

Que ce soit pour votre propre confort, mais également celui de vos enfants, de votre conjoint ou de vos amis, retrouver une bouche et une haleine débarrassées de l’odeur du tabac fait partie des premiers bienfaits de l’arrêt de la cigarette.

Sur le même sujet :