Libéré des agressions constantes liées au tabagisme, votre système cardio-vasculaire va progressivement retrouver son fonctionnement naturel, réduisant ainsi les risques de maladies cardio-vasculaires. Vingt minutes après la dernière cigarette, la pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales. Au bout de 8 heures, le taux de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié. En seulement 24 heures, le risque d’infarctus du myocarde est déjà moins important.(3)

Après quelques mois d’arrêt, le risque de développer des maladies cardio-vasculaires en raison de votre consommation passée diminue.

Sur le même sujet :