La cigarette est le pire ennemi des femmes. En effet, le tabac a une influence sur le système hormonal de la femme. De par son action anti-œstrogène, il entraîne une survenue plus précoce de la ménopause. En moyenne, la ménopause intervient 2 ans plus tôt chez les fumeuses par rapport aux non-fumeuses. L’arrêt du tabagisme évite d’en accentuer les symptômes (bouffées de chaleur, troubles de la mémoire, etc.).(12)

Chez les femmes ménopausées, le tagabisme augmente le risque d'ostéoporose (fragilisation de la masse osseuse) une maladie qui est à l'origine de douleurs et de fractures, notamment au niveau du col du fémur, du poignet et des vertèbres..(12)

Sur le même sujet :