Maladies cardiovasculaires

hero_maladies_cardiovasculaire.jpg

un homme en chemise claire se tient la poitrine avec les deux mains croisées.
Maladies cardiovasculaires

Fumer augmente significativement les risques de maladies cardio-vasculaires, particulièrement chez les jeunes.

De par ses effets néfastes sur les globules rouges et l’oxygénation, le tabagisme durcit les artères, et augmente la pression artérielle et le travail cardiaque, notamment celui du myocarde. Il constitue un facteur de risque majeur de maladies cardio-vasculaires, tout particulièrement chez les sujets jeunes. En effet, 70 à 80% des infarctus du myocarde chez les moins de 50 ans sont dus au tabac.(1)

C’est notamment l’une des raisons pour lesquelles sport et tabac ne font pas bon ménage.

Fumer augmente également le risque d’artères bouchées, d’hypertension artérielle, d’anévrisme et d’accident vasculaire cérébral.(1)

L’arrêt du tabac permet de réduire les risques de maladies cardiovasculaires liés au tabac.

(1) Fédération Française de Cardiologie. Les méfaits du tabac sur le cœur et les vaisseaux. https://www.fedecardio.org/Je-m-informe/Je-dis-non-au-tabac/les-mefaits-du-tabac-sur-le-coeur-et-les-vaisseaux [consulté le 17/09/2019]