Comment arrêter de fumer avec la bonne stratégie ?

Comment arrêter de fumer avec la bonne stratégie ?

Dossier: Sevrage tabagique : par où...

Arrêt immédiat ou diminution progressive, changements d’habitudes... Tous nos conseils pour découvrir comment arrêter de fumer avec la bonne stratégie. 

L’arrêt immédiat - Si vous vous sentez prêt à arrêter de fumer de façon immédiate, l’ensemble des substituts nicotiniques NICORETTE® permet de soulager les symptômes de manque tout en vous aidant à vous libérer de votre dépendance. Dans le cadre d’un arrêt immédiat, il est primordial de changer vos habitudes afin de limiter les tentations et de faire face à l’arrêt brutal de l’apport en nicotine qui peut entraîner des symptômes de manque, désagréables dans votre vie quotidienne. (1). Vous pouvez compter sur l’aide de la communauté grâce à notre forum.

L’arrêt progressif - Si vous souhaitez agir sur votre tabagisme mais que vous ne vous sentez pas prêt à arrêter du jour au lendemain, réduire progressivement votre consommation est un excellent moyen de parvenir à l’arrêt complet.(1) Vous pouvez alors vous faire accompagner par notre programme de coaching sur mesure

Cependant, réduire simplement le nombre de cigarettes fumées ne suffit pas toujours. En effet, le fumeur risque de « tirer » plus sur les cigarettes restantes pour obtenir la dose de nicotine à laquelle il s’est habitué au quotidien. Dans ce cas, la réduction n’est pas efficace. Les gommes ainsi que les comprimés à sucer NICORETTE® permettent d’éviter ce problème. Ils viennent soulager les symptômes de manque et vous permettent ainsi de réduire votre consommation de tabac, sans risquer de compenser en inhalant plus les cigarettes que vous tenez encore à conserver.(1)

Commencez par remplacer certaines cigarettes dans votre journée par un substitut nicotinique. Au fur et à mesure des jours, vous allez en remplacer de plus en plus. Comme votre taux de nicotine dans le sang et le cerveau sera maintenu, vous ne souffrirez pas des symptômes du manque et en même temps, vous prendrez de nouvelles habitudes, sans cigarette à la main.(1)

Vous constaterez rapidement les bienfaits de cette diminution sur votre corps et renforcerez ainsi votre motivation. C’est en général lorsque l’on arrive à ne plus fumer que deux ou trois cigarettes par jour que l’on prend la décision d’arrêter de fumer complètement.(1)

L’abstinence temporaire – Dans certaines circonstances, comme par exemple un voyage en avion ou une hospitalisation, il est impossible de fumer. Pour faire face à ces abstinences temporaires, pensez au spray buccal NICORETTESPRAY® pour combattre vos envies irrésistibles de fumer. En outre, vous pouvez aussi utiliser de façon complémentaire des techniques de relaxation et de contrôle de la respiration pour vous aider quand il est interdit de fumer.(1)

Changez vos habitudes - Peu importe la méthode, arrêter de fumer est un apprentissage. Au-delà du phénomène de dépendance physique ou psychologique, il faut changer ses habitudes et ce n’est pas toujours facile. Mettre en place une stratégie de modification de votre comportement pour arrêter de fumer renforce vos chances de succès. Pour gérer les changements liés à l’arrêt de la cigarette et prévenir les situations à risque, la stratégie gagnante est la suivante et s’appelle C.R.E.A. !(1)

C COMME CHANGER

Pendant de nombreuses années, le tabac vous a imposé un certain rythme de vie. C’est lui qui ponctuait vos journées : la cigarette du matin, celle pour accompagner le café ou celle que vous fumiez avant de dormir. Pour vous défaire rapidement de ces automatismes, pratiquez le changement !(1)

Voici quelques exemples : si vous aviez l’habitude de commencer par prendre votre petit-déjeuner avant de vous laver, commencez maintenant votre journée en prenant votre douche avant le petit-déjeuner ; si vous aviez l’habitude de fumer chez vous à certains endroits précis, changez les meubles, le téléphone de place ; si vous aviez l’habitude de fumer à table dès la fin du dîner, commencez par débarrasser la table…(1)

 

R COMME REMPLACER

Quand vous fumiez, la cigarette vous donnait peut-être l’impression de vous aider à vous calmer, vous donner une contenance, vous concentrer… L’arrêt du tabac peut alors donner l’impression d’un vide car fumer prend du temps. « Remplacer » par des activités ce temps pendant lequel vous fumiez est un des moyens fondamentaux pour lutter contre cette impression.(1)

Essayez de trouver une activité qui vous plaît et pratiquez-la ! Activité de loisir comme l’art martial, l’apprentissage de la relaxation, la méditation ou tout simplement la cuisine, le rangement, il y en a forcément une qui vous correspond !(1)

 

E COMME ÉVITER

Il y a des situations particulièrement « à risque » : soirées entre amis, pause avec les collègues, café après le repas… Au début du sevrage, mieux vaut les éviter temporairement. Mais ne vous éloignez pas de vos amis pour autant ; s’assurer de leur soutien est important. Pour vous encourager, dites-vous que ces précautions n’auront qu’un temps limité et qu’une fois votre arrêt du tabac plus installé, vous aurez suffisamment confiance en vous pour affronter ces situations sans céder à la cigarette.(1)

 

A POUR ANTICIPER

L’anticipation est un outil essentiel pour tenir bon. Au fur et à mesure de votre démarche d’arrêt, vous allez rencontrer des proches qui sont fumeurs, sortir, vous confronter à des situations où l’on vous proposera une cigarette.(1)

Annoncez à vos amis fumeurs que vous ne fumez plus et que vous avez besoin de leur soutien (par exemple, demandez-leur de ne pas fumer devant vous). Préparez des phrases clés pour contrer efficacement les éventuelles propositions de cigarettes. Cela peut être : « Merci mais le tabac, ce n’est plus pour moi » ou « Je ne fume plus et je compte sur ton soutien ! »(1)

Sur le même sujet :