Fumer accélère le vieillissement de votre peau, et cela se voit : les rides sont plus marquées, la peau perd de son élasticité, le teint est plus terne. La nicotine entraîne également une diminution de la quantité d’œstrogènes, ce qui pourrait favoriser un vieillissement cutané prématuré chez la femme. Avec l’âge, le vieillissement de la peau chez les fumeurs est accéléré par rapport à l’âge réel.

Le visage type du fumeur a été décrit comme suit :

  • Rides profondes sur les joues
  • Rides ou ridules irradiant perpendiculairement aux lèvres et depuis le coin des yeux (pattes d’oie)
  • Visage amaigri avec pommettes saillantes
  • Aspect atrophié, desséché, grisâtre de la peau

La cigarette diminue la quantité d’eau présente dans la couche cornée, ce qui pourrait expliquer la peau sèche des fumeurs. Le tabagisme atteindrait aussi les cheveux, entraînant une chute et un grisonnement précoces. Le risque d’acné augmente également en fonction du nombre de cigarettes fumées quotidiennement, tout comme le jaunissement des doigts, des ongles, mais aussi des dents.

En provoquant une réduction du flux sanguin, le tabac ralentit le processus de cicatrisation de la peau. Face à ce problème, certains chirurgiens-plasticiens demandent impérativement à leurs patients d'arrêter de fumer avant toute intervention. 

Et pour ceux qui apprécient la cigarette à la plage, l’exposition au soleil et le tabagisme semblent avoir un effet synergique. Combiner les deux aurait des conséquences très nocives pour votre peau et augmenterait le risque de cancer cutané.(17)

Sur le même sujet :