Skip to main content

Anxiété

hero_anxiete.jpg

Un homme se tient assis dos à un mur et se tient la tête pour signifier la dépression, en noir et blanc
Anxiété

Soulagez les pics d’anxiété liés à l’arrêt de la cigarette grâce aux substituts nicotiniques.(1)

Beaucoup de fumeurs redoutent de ne pas pouvoir gérer les situations de stress après l'arrêt du tabac. Ils estiment que la cigarette a toujours été une "béquille" qui les a soutenus dans les moments de tension ou de nervosité.

Les apparences sont trompeuses et la cigarette n'est pas un calmant ! En réalité la nicotine est un stimulant qui accroît le rythme cardiaque et la pression artérielle. Le phénomène de détente qui est perçu provient de la levée du manque: l'anxiété et la nervosité sont des symptômes de manque bien connus, elles aggravent l'inconfort ressenti lors de situations quotidiennes de stress. En fumant, et en vous libérant ainsi des symptômes de manque, vous percevez une diminution de la tension. Il s'agit pourtant d'une fausse solution, car le manque revient très rapidement avec son cortège de symptômes de sevrage. Le fumeur se voit contraint de fumer pour ne pas subir de désagréments. Arrêter met un terme à ce cercle vicieux et l'ex-fumeur se sent beaucoup plus détendu après un certain temps.

Les substituts nicotiniques, en délivrant une dose progressive de nicotine, vont agir pour soulager les symptômes d’anxiété liés aux sensations de manque. Ils permettent de diminuer jour après jour la dépendance jusqu’à ce que vous soyez libéré de la cigarette. Gardez bien en tête que cette anxiété est temporaire. La période de sevrage physique dépasse rarement quelques semaines. Voyez chaque jour passé sans cigarette comme une victoire et dites-vous que votre corps est littéralement en phase de « nettoyage ». Soyez fier de votre démarche et visualisez votre nouvelle vie pour vous aider à surmonter cette étape difficile.

Heureusement, il existe des solutions faciles à mettre en pratique pour faire face à la tension ou à l'anxiété, comme les exercices de relaxation et de respirations. Enfin, n'oubliez pas qu'un substitut nicotinique permet également de diminuer efficacement les désagréments dus au manque.

(1) Stop-tabac.ch. La gestion des émotions. https://www.stoptabac.ch/fr/Coach/emotions.html [consulté le 17/09/2019]