La peur de prendre du poids fait encore hésiter de nombreux fumeurs qui désirent arrêter. Pourtant, un tiers des fumeurs arrête de fumer sans grossir. Pour les autres, la prise de poids dépasse rarement les 3 kilos. Dans la plupart des cas, cela correspond en réalité à un retour au poids normal de la personne. En effet, la cigarette, en agissant sur l’appétit et le métabolisme, maintient les fumeurs en situation de sous-poids tout en favorisant une répartition des graisses au niveau du ventre. Pour les personnes ayant pris beaucoup de poids lors d’une tentative antérieure d’arrêt du tabac, il est préférable d’envisager un suivi diététique dans le cadre d’une consultation de tabacologie.(6)

Face aux sensations de manque générées par le sevrage tabagique, on peut être tenté de « compenser » par la nourriture. Pour éviter cela, vous pouvez dès à présent réfléchir à l’ensemble des petites astuces qui vous permettront de ne pas déplacer l’envie de fumer vers l’envie de nourriture (pratiquer un loisir que vous aimez et marchez, intéressez vous à la diététique et préparez vos repas en vous mettant à faire de la cuisine maison…). Les substituts nicotiniques NICORETTE® permettent de soulager la sensation de manque, évitant ainsi le phénomène de compensation alimentaire pour vous aider à arrêter de fumer sans grossir.(6)

Pratiquer une activité physique régulière est aussi un excellent moyen de contrôler votre poids tout en soulageant le stress et l’anxiété liés à l’arrêt du tabac.(6)

Voici quelques conseils pour contrôler votre ligne et arrêter de fumer sans grossir(6) :

  • Buvez de l’eau régulièrement, évitez le café et l’alcool.
  • Commencez la journée par un petit déjeuner complet, avec par exemple du pain ou des céréales, un fruit, un yaourt et une boisson.
  • Mangez un petit bol de soupe ou un fruit après votre journée de travail pour tenir jusqu’au dîner.
  • Privilégiez les viandes peu grasses (filet de volaille, lapin, jambon blanc, bifteck, faux-filet) et le poisson, le tout accompagné de légumes cuits ou crus.
  • Consommez au moins un féculent (pommes de terre, pâtes, riz, pain) à chaque repas.
  • Conservez une alimentation variée en limitant les aliments gras (charcuterie, fromage), sucrés (chocolat, pâtisseries) et les plats en sauce.

D’une manière générale, il ne s’agit pas d’arrêter de fumer et de faire un régime en même temps ; on ne peut pas se battre sur tous les fronts ! Mais si vous prenez quelques kilos lors de votre sevrage tabagique, ils seront beaucoup plus faciles à perdre lorsque vous serez libéré(e) de la cigarette(6).

Sur le même sujet :