Le sevrage tabagique n’est pas qu’une question de volonté, contrairement à l’idée répandue ! De nombreux facteurs entrent en jeu lorsque l’on décide d’arrêter de fumer. Tout d’abord, la dépendance à la nicotine varie d’un fumeur à l’autre. Les sensations de manque ressenties lors du sevrage tabagique seront donc plus ou moins intenses en fonction des individus. En fonction des différents formats, la durée moyenne d’un sevrage tabagique peut aller de 3 à 12 mois selon les thérapeutiques utilisées et le degré de dépendance des fumeurs.

De nombreux facteurs environnementaux tels que le soutien des proches ou de notre communauté sont également à prendre en compte. Certains échecs antérieurs de tentative de sevrage peuvent être source de doute et d’appréhension, alors qu’ils sont le plus souvent dus à une mauvaise préparation de l’arrêt, un manque d’informations, des conseils inadaptés et des symptômes de manque non traités.(5)

L’arrêt du tabac est ainsi perçu parfois comme une épreuve insurmontable. C’est pourquoi  il est important de dédramatiser la démarche de sevrage. En étant accompagné(e), bien informé(e) et soutenu(e) si besoin par un traitement de substitution nicotinique, arrêter de fumer peut se faire à votre rythme, de manière sereine et progressive(5)Vous pouvez vous faire accompagner par notre programme de coaching sur mesure

Sur le même sujet :